en fr es

médiathèque

étude

Madagascar

Région Madagascar

2017

© Guillaume Binet / MYOP pour Action contre la Faim

PDF
Rapport - Région Madagascar

Organisation porteuse
UNICEF

Financement
UNICEF

La partie sud du pays (régions Androy, Anosy et Atsimo Andrefana) est une zone fréquemment affectée par des pics de crises alimentaires et nutritionnelles cycliques à cause de l’insuffisance pluviométrique chronique, qui entraîne une réduction significative des récoltes. Les activités menées depuis 2015 par le Ministère de la Santé Publique (MSP), l’Office National de Nutrition (ONN) et l’UNICEF ont permis d’identifier huit communes poches de malnutrition aigüe parmi les districts affectés par la sécheresse.

La situation nutritionnelle des enfants dans les huit communes cibles a été jugée médiocre selon la calssification de l’OMS dans les crises avec une prévalence de 7,5% des enfants ayant un PB < 125 mm (proxy-MAG), 6,1% de taux de malnutrition aiguë modérée (MAM) et 1,4% taux de malnutrition aigüe sévère (MAS). Par ailleurs, comme attendu, les enfants dans la tranche d’âge 6 à 23 mois sont les plus touchés (17,4%) comparés aux enfants âgés de 24 à 47 mois (1,8%) et ceux de 48 à 59 mois (0,7%). 

Ont été identifiés comme facteurs de risques majeurs :  
  • Le ménage n'a qu'un faible accès à la nourriture,  
  • Les femmes ont un accès limité aux aliments pendant la grossesse/allaitement,  
  • Les ménages ont un accès limité à l'eau potable et consomment de l'eau de mauvaise qualité,
  • La surcharge de travail des femme.

  • A l'issue de cette étude, des recommandations programmatiques ont été formulées, pour en savoir plus, consultez le Rapport Final.  
     

    Rechercher sur le site

    S'abonner à la newsletter