en fr es

médiathèque

étude

Cameroun

Région de l'Adamaoua

2017

© Wikipedia commons

PDF
Rapport final Link NCA Adamaoua, Cameroun

Analystes

Firmin Kouassi

Organisation porteuse
Première Urgence Internationale

Financement
DG DEVCO - European Commission (ex Europaid)

L’afflux massif de réfugiés centrafricains au Cameroun, dû aux violents combats de mars 2015, a entraîné un afflux de réfugiés dans l’Est du pays. On assiste à une forte pression sur les ressources naturelles (terres, points d’eau, bois), et à une pression sur les services de base et les infrastructures existantes (latrines, point d’eau, centres de santé, écoles...).

Ceci est d'autant plus inquiétant dans une région où l'on observe des taux de prévalence de malnutrition aigüe globale de 9,4% et de malnutrition chronique globale de 51,2% (enquête SMART 2017). 

Ont été identifiés comme facteurs de risques majeurs :  
  • Faible utilisation des services de santé
  • Gestion de l'eau non optimale au niveau du ménage et transport
  • Faibles pratiques d'hygiène et d'assainissement : Contamination par les animaux et hygiène culinaire
  • Charge de travail élevée pour les femmes
  • Faible autonomie des femmes / Faible pouvoir de décision relatif

  • A l'issue de cette étude, des recommandations programmatiques ont été formulées, pour en savoir plus, consultez le Rapport Final. 

    Rechercher sur le site

    S'abonner à la newsletter